Fonctionnement de la VMI, la ventilation mécanique par insufflation

Publié le 11/08/2019

Depuis 1982, un arrêté impose la mise en place d’un système de ventilation mécanique dans la maison. Les systèmes de VMC sont les plus couramment utilisés car ils répondent aux standard de la ventilation. Mais les besoins ont évolué au fil du temps, et les maisons ont besoin de respirer plus : les maisons sont de plus en plus isolées et l’air y est plus confiné. Bien que la VMC simple flux ou encore la VMC double flux fassent partie des installations les courantes, la VMI, ou ventilation mécanique par insufflation représente une alternative intéressante, notamment en rénovation.

Le principe de la ventilation mécanique par insufflation

Le principe de la VMI est de mettre le logement en surpression et de pousser l’air vicié à l’extérieur, contrairement à la VMC, qui elle, évacue l’air humide et vicié (la VMC marche en dépression).

L’air rentre par un chapeau de toit et est propulsée via la VMI au travers d’une bouche d’insufflation. Cette bouche d’insufflation est généralement mise dans une partie centrale de la maison afin de diffuser cet air filtrée et réchauffée dans toute la maison.

L’air est véhiculé dans toutes les pièces par le bas des portes ( les installateurs créent un détalonnage des portes pour laisser passer l’air de pièce en pièce)

Pour chasser l’air vicié à l’extérieur, on utilise les grilles de ventilation des fenêtres. Si il n’en existe pas (souvent sur les mesuiseries en aluminium), des points de fuite ou de sortie sont créés. Des grilles de ventilation peuvent être posées sur les châssis de volet roulant, ou encore réalisés dans les murs. Bien souvent un simple detalonnage des joints de fenêtre sur 10/15 cm suffisent pour évacuer l’air.

Les avantages de la VMI

Comme tout système de ventilation mécanique, la VMI aide au renouvellement de l’air. Elle est bénéfique à la maison mais aussi à ses habitants.

  • La VMI évacue l’humidité de condensation (une famille de 4 personnes crée 10 litres d’eau en 24 heures). Il ne faut pas oublier que l’humidité de condensation est à l’origine de dégradations dans le logement (moisissures sur les murs) et que l’humidité peut être une source de maladies pour les habitants
  • La VMI réduit les polluants intérieurs ( Co2, COV, allergènes, pollen) avec un filtre F7
  • La VMI permet de lutter contre les remontées de radon dans la maison
  • La VMI permet de réduire les dépenses énergétique en assurant une bonne répartition des calories dans la pièce
  • L’installation d’une VMI ne demande pas de gros travaux dans votre intérieur, contrairement à la pose d’une ventilation double flux (comparable aux bénéfices de la VMI), qui elle demande de gros travaux en rénovation, par la pose d’un réseau de gaines dans les pièces du logement.

Installation de la VMI

La VMI de Ventilairsec n’est pas commercialisé directement au grand public. Seule une entreprise assurera la pose de ces machines, pour des questions techniques, car de nombreux paramètres sont à prendre en compte.

vmi urban posée en applique

VMI Urban posée en applique avec carottage

  • L’entrée d’air est réalisée soit par un chapeau de toit soit par un carottage (dans le cas d’une VMI cave par exemple)
  • La VMI doit être installée sur une ligne électrique dédiée. Il faut donc des compétences pour tirer une nouvelle ligne Electrique et la raccorder au tableau.
  • L’évacuation de l’air étant un élément important de la réussite du système de surpression, le poseur doit être en mesure d’apprécier les volumes d’air de l’ensemble de la maison et crée des points de sortie conséquents.
  • Chaque maison étant unique, l’installateur doit savoir proposer une solution technique dédiée : une pose de VMI en applique ou une installations dans les combles avec un système de fixation pérenne
  • et surtout les réglages et paramétrages ne peuvent être réalisés que par un professionnel habilité.

Prix d’une VMI

La gamme de systèmes de ventilation mécanique par insufflation de Ventilairsec est assez large. Chaque pose étant unique, seule une entreprise pourra vous fournir un devis détaillé. Du simple besoin d’un système pour réduire les taux d’humidité d’une cave, grâce à la VMI cave, ou des systèmes plus imposant avec une surface et un volume d’air à renouveler plus conséquent, les prix peuvent varier du simple au triple.

Comptez entre 1800 € pour la pose d’une vmi cave avec un simple carottage jusqu’à 3000 € pour une VMI de type Essentielle.